fbpx

Madones de Bahia – Olivia Gay

« A travers les visages et les corps de chacune de ces femmes, j’eus le sentiment de voir des images empreintes de sacré, à contre-champ du monde extérieur, telles des silences vivants », dit Olivia Gay. Réalisée à l’occasion de l’année de la France au Brésil en 2009, cette série fait partie d’une commande passée par la Pinacothèque de Sao Paulo à trois photographes français dont Olivia Gay, autour du thème : «Une photographie ethnologique : sur tes traces de Pierre Verger, Marcel Gautherot et Jacques Manzin.»

___

Page en cours d’actualisation. retrouvez bientôt ici une série de documents qui présentent cette série, ainsi que l’intégralité des fiches d’oeuvres qui la composent.

Pour être le (la) premier(ère) informé(e), envoyez-nous un e-mail depuis le formulaire en bas de page.

___

Du fordisme au féminin, de la rêverie à la productivité, nous sommes transportés dans des consciences en mode pause et, avec elles, nous pouvons prêter attention à ces femmes « auxquelles personne ne fait attention » comme disait Avedon quand il réalisait son projet dans l’Ouest des Etats-Unis. Avedon, dans sa fameuse série de portraits travaillés sur fond blanc avait choisi des tranches plus fines que celles d’Olivia Gay, des tranches de vie dégraissées de leur contexte anthropologique, de leur environnement immédiat, mise à blanc.

Stéphane Malysse

_____

Vues d’expositions où la série a été présentée (sélection)

Voir prend du temps, car il s’agit de voir juste, et de pénétrer des mondes. Celui des ouvrières, des travailleuses, ces oubliées de l’art contemporain, ces exclues du récit national d ‘aujourd’hui. Enfin leur donner sens et existence : caissières de supermarché, ouvrières soumises aux cadences infernales de la chaîne et aux lois, plus inflexibles encore, du néo-libéralisme avancé, empaqueteuses qui ne verront ni n’achèteront jamais le luxueux produit de leur labeur, domestiques brésiliennes venues de leurs favelas pour entretenir les demeures des plus riches, dentellières de Calais qui tentent de rédimer leurs gestes par l’excellence d’un savoir-faire ancestral… A toutes, Olivia Gay l’affirme : envers et contre tout, vous existez.

Contactez-nous

Si vous souhaitez de plus amples informations ou connaitre la disponibilité des oeuvres, n’hésitez pas à nous transmettre un e-mail depuis cette page, ou nous appeler.

 

Si vous souhaitez voir des oeuvres à la galerie, nous vous conseillons de nous prévenir téléphoniquement de votre visite, afin de nous laisser le temps de les préparer ou les transporter entre son lieu de dépôt et nos locaux.

 

Il est parfois possible de rencontrer l’artiste dans son atelier. Si tel est votre souhait, n’hésitez pas de nous en parler.

+33 4 92 92 13 25

Merci de nous contacter. Nous allons vous répondre aussi vite que possible.