Vivre une expérience photographique à travers un jeu vidéo, comme elle aurait pu avoir lieu en vrai, mais « sans les cheveux au vent ». Grand-Theft-Auto Five, jeu vidéo de rôle et d’action, imite l’Ouest américain à l’intérieur d’un monde ouvert. Il donne la possibilité de parcourir un décor minutieusement fabriqué sur la base du réel mais aussi nourri par une mémoire collective, celle d’un Far-West mythique, théâtre de tous les possibles.

De ce fait, l’expérience virtuelle à l’intérieur du désert de Sonora (USA) ou plutôt Senora (GTA-V) apparaît comme un fac-similé : non seulement dans la faculté du jeu à imiter la réalité, illusoire mais saisissante, mais par-dessus tout, dans l’exploration qui permet de simuler le sentiment d’un photographe de paysage s’imaginant fouler pour la première fois cette terre.

Sébastien Arrighi

Un extrait de la vidéo:

Contactez-nous, si vous souhaitez visualiser l’intégralité de la vidéo et nous vous fournirons un lien unique.

Captures d’écran de chacun des 9 plans vidéo: