fbpx

David Casini, Spazio Libero

Spazio libero, 2019. Verre, marqueterie en bois, impression UV sur verre trempé, résine, laiton. Dimensions: H45 x 26 x 26cm. Pièce unique, faisant partie d’une série de sculptures sur le thème du paysage. Présentée dans l’exposition « Comment on marche », avec courtesy de la galerie Car DRDE à Bologne. 9.000 €
Sa Toscane natale est au centre de son monde, mais au lieu de ses vues panoramiques si connues, l’artiste se concentre sur des lieux où le regard ne s’arrête pas d’habitude. Ces lieux, on les oublie lorsqu’on contemple un paysage pittoresque connu et reconnu. Suivant des perspectives géométriques précises, des images de ces paysages communs, photographiés avec un téléphone mobile, sont imprimées sur du verre trempé dont l’usage premier est de protéger tablettes et smartphones. Une fois installées dans la scénographie de l’installation, ces images acquièrent une qualité au-delà de la fugacité et l’inattention que nous leurs accordons habituellement. Elles acquièrent une pertinence qu’elles ne mériteraient probablement pas. Dans Spazio Libero, les deux verres trempés reproduisent l’image du même sujet: un jeune orme, photographié à deux saisons différentes. Seulement une de ces prises de vue donne accès au panneau dont l’inscription « Spazio Libero » qui inspire d’ailleurs le titre de l’œuvre. Les paysages en deux dimensions sont reproduits sur des supports avec de fortes connotations des marques du temps : les supports en verre trempé sont des références à des technologues de notre époque. Ils dialoguent d’une manière aliénante, presque surréaliste, avec quelques objets en résine qui gravitent à l’intérieur de l’espace sculptural, modelé sur des éléments organiques et minéraux. Ces coquilles dont les couleurs primaires citent l’œuvre de Mondrian sont comme une composition de nature morte. Ils sont disposés au-dessus des éléments en bois sculpté qui nous rappellent les salles d’exposition de certains musées connus. Paysage, nature morte, architecture, art, musée: ce n’est pas par hasard que univers léger qui contient l’essence du tout soit protégé par une casette en verre. Elle devient en même temps contenant et contenu. La structure sculpturale même. (Note de l’artiste. Traduction de l’italien, CAB)

« Spazio libero » reprend le modèle du plancher en bois de Palazo Magnani, lieu d’histoire et de culture et important musée de la ville de Bologne.

« Spazio libero » a été présentée pour la première fois dans la galerie Car DRDE, lors de l’exposition personnelle de l’artiste, en 2019. 

Contactez-nous

Si cette oeuvre vous intéresse, n’hésitez pas à nous transmettre un e-mail depuis cette page, ou nous appeler.

Il est possible qu’elle fasse déjà partie d’une collection publique ou privée. Dans ce cas, nous pouvons vous aider à l’emprunter pour la présenter dans une exposition publique.

Si vous souhaitez une présentation à la galerie, nous vous conseillons de nous prévenir téléphoniquement de votre visite, afin de nous laisser le temps de la préparer ou la transporter entre son lieu de dépôt et nos locaux.

+33 4 92 92 13 25

newsletter sintitulo

soyez le premier à recevoir les invitations aux événements de la galerie et l’actualité de vos artistes préférés

abonnement