Favret & Manez avec Sophie Braganti

exposition à la galerie sintitulo, du 05/07 au 30/08/2019
La seule façon de franchir l’un de ces Vallons de Ville, c’est à pied. Ni voiture, ni vélo, ni trottinette, il faut marcher, trouver l’entrée, se faufiler entre les végétaux en friches, les falaises de poudingue et suivre le lit du ruisseau. L’exposition « A deux pas des chiens » présente des œuvres issues de la collaboration du duo de photographes Favret-Manez avec l’écrivain et poète Sophie Braganti. Ils ont exploré séparément les Vallons obscurs de la ville, puis ont confronté leurs travaux pour aboutir à une création, où la rencontre entre photographie et texte permet d’enrichir l’acte artistique dans un champ plus élargi de complémentarité des langages. Ce n’est pas la première fois qu’Anne Favret et Patrick Manez éprouvent le besoin de s’associer ponctuellement avec d’autres artistes, cela a été le cas pour la série Rotterdam (Editions Anonymes, Marseille, 2000) réalisée  avec Jean-Christophe Nourisson et plus récemment pour Côte d’usure (2018)ensemble de pièces co-crées avec Jean-Philippe Roubaud et présentées l’an dernier au sein de l’exposition FRAC Hors les murs, Topo-Graphie, au Musée de la photographie de Mougins. La présence du texte dans la photographie amène un hors-champs, une ouverture vers un extérieur à l’image. Si le regard porté sur les vallons fait basculer ces sanctuaires naturels en paysages menacés, comme en train de s’effondrer, les mots nous renvoient à la jungle de la nature et de la ville. Paysages sauvages en danger, présences et traces, espaces de liberté « à deux pas des chiens ». Le texte n’est pas un contre-point. Il y a fusion entre la fonte blanche et les noirs et blancs du tirage, entrelacement des feuilles et des lumières, cailloux et mots emmêlés. Comme les roches des vallons obscurs, la photographie se fait perméable et se laisse pénétrer par le texte. — Exposition dans le cadre de „Des marches, démarches“,  porté par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur. Cette manifestation à l‘échelle du territoire Provence-Alpes-Côte d‘Azur explore l‘incroyable richesse des déplacements à l‘échelle humaine tout en fédérant de nombreux acteurs culturels du territoire.

L’exposition est annoncée sur: 9 Lives Magazine, Botox(s), Point Contemporain, Association Internationale des Critiques d’art France, Connaissance des arts, La Strada N°317, du 15 au 28 juillet 2019.

Exposition ouverte du jeudi au samedi, de 10h à 19h et sur RV: +33 6 17 32 76 71.

En savoir plus sur les artistes et les invités:

Favret & Manez, Les Arpenteurs-Calern_06

favret & manez

photographie L’art photographique de Favret & Manez est une écriture. Le langage qu’ils utilisent s’articule sur ce qu’il conviendrait de qualifier des moments. De ces moments

Lire plus »
Sophie Braganti

Sophie Braganti

Sophie Braganti est écrivain et poète. Elle a écrit une vingtaine de livres (Amourier, Tipaza, Gros Textes, Plaine Page, Mango/Dada, Grandir, Belem, DAV, Propos2…), des

Lire plus »
"(bark)" Eric Caligaris, 2019, spectrogramme, détail.

Eric Caligaris

Eric Caligaris relie des œuvres sonores aux arts visuels, à la sociologie et à l’architecture. Né en 1965, il a pratiqué plusieurs instruments depuis les

Lire plus »

expositions à la galerie sintitulo

Sebastien Arrighi, Silent Show

17/05 – 30/06/2019
galerie sintitulo, mougins

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Sintitulo, Sebastien Arrighi opère un choix significatif d’images parmi ses quelques séries en cours : grands et petits formats instaurent dans la conception du parcours d’exposition des rapports d’échelle dans le paysage.
« Le paysage est pris comme un corps qu’il s’agit de troubler, de transformer, de réinventer peut-être, en tout cas de tester et de redécouvrir. (…)

en savoir plus »
© Arnaud Vasseux, courtesy galerie Sintitulo. Document (Camargue), 2013

Arnaud Vasseux, Terrains

8/03 – 24/04/2019
galerie sintitulo, mougins

Terrains croise plusieurs axes de recherche d‘Arnaud Vasseux, en rapport avec l‘activité de la marche, du déplacement, des éléments naturels et leur transformation. Les représentations communément associées à la sculpture portent à voir dans cet art des types d’objets et de configurations spatiales offrant l’image, plus ou moins lisible comme telle, d’un processus de production durant lequel un matériau a été transformé – et informé – car littéralement “travaillé par la forme”.

en savoir plus »
Arnaud Vasseux, Mes saisons du dessin: dessins d'été, dessins d'hiver

Arnaud Vasseux, Mes saisons du dessin: dessins d’été, dessins d’hiver

22/09 – 8/12/2018
galerie sintitulo, mougins

Essentiellement associé à la sculpture, le travail d’Arnaud Vasseux donne à voir des œuvres dont l’expression est intimement liée aux interactions entre les gestes et les matériaux divers et ordinaires.

Le moulage et l’empreinte sont les maîtres mots de son processus créatif, introduisant de manière itérative des problématiques apparentées à la photographie, à l’apparition de l’image, à la dialectique du positif et du négatif.

en savoir plus »