© Arnaud Vasseux, document, Musée d’archéologie tricastine, 2019
© Arnaud Vasseux, document, Musée d’archéologie tricastine, 2019

Hors les murs: Arnaud Vasseux chez Angle - centre d'art contemporain

Arnaud Vasseux et Abdelkader Benchamma, exposition du 6/07 au 28/09/2019

ANGLE art contemporain, avec la collaboration du Musée d’archéologie tricastine, est heureux de vous présenter l’exposition : En réserve qui réunit Abdelkader Benchamma et Arnaud Vasseux. Bien que venant de deux pratiques différentes – le dessin pour le premier et la sculpture pour le second – ils se retrouvent sur leurs interrogations respectives à propos de et avec la matière.

Pour cette exposition Abdelkader Benchamma présente une partie des dessins originaux de son livre « Random » (co-édition L’Association, Agnès b., FRAC Auvergne, 2014). Ces dessins, jusque-là très peu présentés et retraçant six ans de travail de l’artiste, nous plongent dans des évocations du Big-Bang, d’un bouillon primitif ou encore de la transformation de la matière. Ce récit fait d’un assemblage méthodique de séquences autonomes et interdépendantes nous fait glisser d’univers telluriques à aériens, nous trompe dans des effets d’échelles, nous perd dans une hésitation entre le commencement et l’apocalypse. Cet aléatoire non prémédité de la création donne naissance à des formes qui elles-mêmes donnent naissance à d’autres formes dans une mise en abîme permanente. Cette narration en apparence confuse laisse ainsi parler le dessin dans une explosion cosmique. Mais cette curiosité étrange est aussi à la croisée entre la vision de l’artiste et les théories scientifiques les plus actuelles dans un clin d’oeil aux anciennes encyclopédies illustrées.

Arnaud Vasseux propose de faire l’expérience d’un rapport physique et matériel à la mémoire et à l’histoire du site de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Ce qui est réuni et créé à l’occasion de cette exposition désigne ce qui se trouve sous nos pieds, ce que nous ignorons parfois, les objets brisés, les sols anciens ou encore les galeries et les trous creusés par les hommes sur des générations dans le sol de la colline toute proche. Ici et aujourd’hui, nous vivons et nous déplaçons en faisant pression sur les traces et les vestiges de ce passé riche d’architectures, d’art et d’un artisanat d’exception. Cet « écrasement » caractérise un de nos usages de l’histoire des lieux, celle de Saint-Paul-Trois-Châteaux qui fût le site privilégié d’une longue histoire lithique depuis plus de 4500 ans et jusqu’à la première guerre mondiale. La végétation recouvre aujourd’hui le site des carrières, les traces s’effacent lentement ; l’oubli et l’érosion nous incitent à réagir en sculpture avec ce qui reste, ce qui est conservé et étudié par quelques-uns de cette histoire. Il ne s’agit pas de considérer notre histoire comme un fil linéaire mais plutôt d’en considérer les allers et retours, les survivances, les cycles. 
Les objets, les sculptures et les interventions dans cette exposition manifestent une approche contemporaine de l’archéologie, entendue comme une science et comme une pratique, par des mises en relation inédites et dans des rapprochements conçus spécifiquement pour les éléments empruntés au Musée d’archéologie tricastine.

Pour « EN RESERVE », tous deux explorent le champ scientifique et proposent leur perception de la métamorphose et l’évolution de la matière et des matériaux au travers du temps.

L’intégralité de ce texte de présentation appartient à Angle – art contemporain. 

ANGLE ART CONTEMPORAIN

PLACE DES ARTS 26130 SAINT-PAUL-TROIS-CHÂTEAUX

04 75 04 73 03 / www.angle-art.com

Ouvert du mercredi au samedi (sauf jours fériés)

14h – 18h d’octobre à juin / 16h – 19h et jeudi 20h – 23h de juillet à septembre

Arnaud Vasseux, Terrains. Galerie Sintitulo, 8/03 - 24/04/2019. Vues d'exposition.
Arnaud Vasseux, Terrains. Galerie Sintitulo, 8/03 - 24/04/2019. Vues d'exposition.
Arnaud Vasseux, Terrains. Galerie Sintitulo, 8/03 - 24/04/2019. Vues d'exposition.
Arnaud Vasseux, Terrains. Galerie Sintitulo, 8/03 - 24/04/2019. Vues d'exposition.

expositions à la galerie sintitulo

Favret & Manez avec Sophie Braganti, A deux pas des chiens (Vallons de Ville)

05/07 – 31/08/2019
galerie sintitulo, mougins

L’exposition réunit les oeuvres issues de la collaboration du duo de photographes Favret-Manez avec l’écrivain et poète Sophie Braganti. Ils ont exploré séparément les Vallons Obscurs d‘une ville, ils ont confronté leurs travaux pour aboutir à une création, où la rencontre entre photographie et écriture, permet d‘amener l’acte artistique dans un champ plus élargi de complémentarité des langages.

en savoir plus »

Sebastien Arrighi, Silent Show

17/05 – 30/06/2019
galerie sintitulo, mougins

Pour sa première exposition personnelle à la galerie Sintitulo, Sebastien Arrighi opère un choix significatif d’images parmi ses quelques séries en cours : grands et petits formats instaurent dans la conception du parcours d’exposition des rapports d’échelle dans le paysage.
« Le paysage est pris comme un corps qu’il s’agit de troubler, de transformer, de réinventer peut-être, en tout cas de tester et de redécouvrir. (…)

en savoir plus »
© Arnaud Vasseux, courtesy galerie Sintitulo. Document (Camargue), 2013

Arnaud Vasseux, Terrains

8/03 – 24/04/2019
galerie sintitulo, mougins

Terrains croise plusieurs axes de recherche d‘Arnaud Vasseux, en rapport avec l‘activité de la marche, du déplacement, des éléments naturels et leur transformation. Les représentations communément associées à la sculpture portent à voir dans cet art des types d’objets et de configurations spatiales offrant l’image, plus ou moins lisible comme telle, d’un processus de production durant lequel un matériau a été transformé – et informé – car littéralement “travaillé par la forme”.

en savoir plus »
Arnaud Vasseux, Mes saisons du dessin: dessins d'été, dessins d'hiver

Arnaud Vasseux, Mes saisons du dessin: dessins d’été, dessins d’hiver

22/09 – 8/12/2018
galerie sintitulo, mougins

Essentiellement associé à la sculpture, le travail d’Arnaud Vasseux donne à voir des œuvres dont l’expression est intimement liée aux interactions entre les gestes et les matériaux divers et ordinaires.

Le moulage et l’empreinte sont les maîtres mots de son processus créatif, introduisant de manière itérative des problématiques apparentées à la photographie, à l’apparition de l’image, à la dialectique du positif et du négatif.

en savoir plus »