PISTERMAN Yoann

Né en 1983, vit et travaille entre Nice et Berlin

« La société aujourd'hui ne permet pas l'errance. La peinture permet à l'image de revenir sur les évènements, ou d'être dans les événements.
Respiration.
Recherche de sens et peur devant l'inconnu ; qui inclut une figure intermédiaire.
Confusion.
Parce que dans ma peinture, je bouge et imite différents styles, je crée un décalage d'époque face à la tendance culturelle.

Les animaux : résultat d'un processus.
Ils ne sont pas présentés de manière naturaliste mais sont chargés d'une forte charge affective. C'est un indice de fiction, allégorique, l'animal parle et vit, plus homme que l’homme, sur une scène symbolique empruntée aux contes de fées, à la Fontaine, à WaltDisney ou même à la bande dessinée et aux mangas. Ils nous répondent peut-être, ou semblent parfois préoccupés d’autres choses.

La question serait peut-être : que se cache-t-il derrière ces masques, derrière l'image ?

Une image doit toujours suggérer une autre image plus intérieure, qui se livre au spectateur. »

Yoann Pisterman, juillet 2007